Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par JD

Électricité : Europe, l’Espagne instaure un « impôt sur le soleil »

Électricité : Europe, l’Espagne instaure un « impôt sur le soleil »

L’Espagne est le pays le plus ensoleillé d’Europe. Mais une initiative gouvernementale pourrait réduire à néant le développement de l’énergie solaire dans le pays. De nouvelles normes et un nouvel impôt risquent de décourager les propriétaires déjà équipés de pane

L’Espagne est le pays le plus ensoleillé d’Europe. Mais une initiative gouvernementale pourrait réduire à néant le développement de l’énergie solaire dans le pays. De nouvelles normes et un nouvel impôt risquent de décourager les propriétaires déjà équipés de panneaux solaires mais aussi ceux qui souhaitaient investir.

Installation devenue illégale. Lassé de payer des factures d’électricité de 1.000 euros par mois, un restaurateur de plage a fait recouvrir il y a trois ans le toit de son établissement de plaques photovoltaïques. Depuis, l’établissement est alimenté à 50% grâce à l’énergie solaire et le restaurateur économise 600 euros sur sa facture. Problème : depuis une semaine, l’installation est illégale, elle ne correspond pas aux nouvelles normes très contraignantes imposées par le gouvernement en matière d’autoconsommation d’énergie solaire.

aux solaire mais aussi ceux qui souhaitaient investir.

Installation devenue illégale. Lassé de payer des factures d’électricité de 1.000 euros par mois, un restaurateur de plage a fait recouvrir il y a trois ans le toit de son établissement de plaques photovoltaïques. Depuis, l’établissement est alimenté à 50% grâce à l’énergie solaire et le restaurateur économise 600 euros sur sa facture. Problème : depuis une semaine, l’installation est illégale, elle ne correspond pas aux nouvelles normes très contraignantes imposées par le gouvernement en matière d’autoconsommation d’énergie solaire.

Lire la suite sur Europe1.fr

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article