Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par JD

Inde, Asie, Chine, Pacifique. Bangalore : plus de 10 000 ouvriers textile dans les rues.

Le centre de l’Inde a connu des manifestions massives et spontanées alors qu’était instaurée une restriction empêchant d’accéder aux fonds de pension liées à la retraite avant l’âge de 58 ans. D’importants affrontements avec la police ont amené le ministre du Travail à retirer le texte.

Inde, Asie, Chine, Pacifique. Bangalore : plus de 10 000 ouvriers textile dans les rues.

C’est à Bangalore qu’ont été déplorés les plus gros dégâts, avec plus de 10 000 ouvriers officiant dans cinq usines locales d’habillement bloquant l’un des principaux accès de la ville. La police aurait eu recours aux gaz lacrymogènes, rapporte la presse indienne, afin de tenter de disperser l’opération dirigée par des ouvrières. Un trentaine de blessés sont cependant à déplorer dans les deux camps.

Le ministre du Travail s’est défendu lundi en indiquant que le texte polémique avait été approuvé par les syndicats. Version démentie dans le Times of India par les dirigeants syndicaux, qui pointent que le gouvernement a apporté une fin de non-recevoir à leur demande de laisser aux travailleurs une certaine marge de choix dans l’accès à leurs cotisations.

L’Inde pèse 4,5 % des échanges textile internationaux. Ses exportations d’habillement ont tutoyé les 15,9 milliards d’euros en 2015, et devraient atteindre les 18 milliards sur l’année en cours. Le gouvernement a officiellement fixé comme objectif d’atteindre les 22 milliards à horizon 2020.

L’Inde est par ailleurs l’un des plus grands marchés de consommation en devenir. Evalué à 52 milliards d'euros, le marché domestique indien du textile et de l’habillement devrait ainsi atteindre les 126 milliards d’euros d’ici à 2021.
Par Matthieu Guinebault

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article