Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par JD

USA. Canada : le Québec décidera du sort de l'oléoduc TransCanada sur son territoire.

USA. Canada : le Québec décidera du sort de l'oléoduc TransCanada sur son territoire.

Plusieurs groupes environnementaux exercent des pressions judiciaires sur la compagnie Transcanada pour s'assurer qu'elle se plie aux règles environnementales du Québec dans la construction de son gigantesque pipeline qui devrait traverser le Canada.

Une étude menée par le groupe Environmental Defence estime qu'en cas de fuite, le pipeline qui doit prochainement traverser tout le Canada mettrait potentiellement en péril l'approvisionnement en eau potable de 3,2 millions de Québécois.

Elle note par ailleurs qu'avec 17 ruptures de canalisation depuis 1992, TransCanada, la compagnie de l'Alberta en charge de ce projet historique, ne figure pas parmi les plus fiables. «Je crois que les Canadiens devraient être inquiets de l'avenir de leurs sources d'eau potable. Il y a très peu de projets proposés au Canada qui représentent un tel niveau de risque», a expliqué Dale Marshall, porte-parole du groupe écologiste Environmental Defence.

USA. Canada : le Québec décidera du sort de l'oléoduc TransCanada sur son territoire.

Du côté de TransCanada,

on affirme prendre très au sérieux ces préoccupations. «Energie Est sera équipé des technologies les plus avancées dans le domaine de la détection, combinées avec d'autres mesures de sécurité incluant la surveillance aérienne et terrestre et des programmes de sensibilisation des propriétaires», a souligné son porte-parole Tim Duboyce.

Au Canada, les débats qui entournent la construction de cet énorme oléoduc, connu également sous le nom d'Energie Est, de TransCanada font rage depuis quatre ans déjà. Son coût est estimé à 12 milliards de dollars (environ 8,5 millions d'euros). Le pipeline aura un point de départ dans les sables bitumineux de l'Alberta, pour terminer sa course 4 600 kilomètres plus loin au Nouveau-Brunswick, une province maritime canadienne. Il pourrait débiter jusqu'à 1,1 million de barils de pétrole par jour.

RT France.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article