Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par JD

Edward Snowden conçoit une coque anti-espionnage pour iPhone.

Edward Snowden conçoit une coque anti-espionnage pour iPhone.

Le concept de coque sécurisée pour iPhone d'Edward Snowden doit permettre de protéger les journalistes, activistes et défenseurs des droits de l'Homme de l'espionnage des gouvernements.

A l'origine de la révélation du scandale des écoutes massives de la NSA, Edward Snowden - exilé en Russie depuis juillet 2013 - revient sur le devant de la scène avec un accessoire qui pourrait bien faire grincer des dents dans les hautes sphères de la surveillance américaine. Le réfugié vient ainsi de dévoiler un concept de coque pour iPhone capable d'empêcher un gouvernement de géolocaliser son porteur. « Les smartphones, bien qu'incroyablement utiles, sont également de parfaits terminaux de tracking », a écrit Edward Snowden dans un article. « Les gouvernements peuvent surveiller la localisation d'un utilisateur au travers des signaux radio du téléphone et peut mettre les journalistes, activistes et défenseurs des droits de l'Homme en danger. »

Jeudi, Edward Snowden et le hacker Andrew Huang ont présenté une parade qu'ils ont surnommée « le moteur d'introspection » conçu pour alerter l'utilisateur si et quand les signaux radios du téléphone sont activés. Cela peut paraître trivial. Les smartphones disposent en effet généralement d'un mode avion permettant de couper les connections cellulaires et WiFi. Mais même s'ils peuvent être désactivés, ils peuvent représentés un risque potentiel : « Le GPS par exemple va continuer à rester sur certains terminaux comme l'iPhone. Dans le pire des scénarios, un malware pourrait aussi infecter le terminal pour envoyer secrètement des transmissions radio », prévient Edward Snowden.

Un bouton d'arrêt pour déconnecter l'alimentation du téléphone

La solution développée est conçue pour détecter n'importe quel signal errant lorsque le terminal est basculé en mode avion. Prenant la forme d'une coque de batterie clipsée sur le smartphone, cet accessoire - qui embarque une carte logique capable de détecter la transmission d'ondes radio - peut aussi s'installer sur le port de carte SIM. A noter que toute activité suspecte peut générer une alarme. Un petit affichage sur la coque permet également de montrer des alertes. Afin de garantir qu'aucun signal n'est envoyé, la coque peut également contenir un bouton d'arrêt pour déconnecter l'alimentation du téléphone.

Edward Snowden a indiqué qu'il a conçu cette technologie pour aider à protéger les reporters travaillant dans des situations dangereuses. « Malheureusement, les journalistes peuvent être trahis par leurs propres outils », a fait savoir Edward Snowden. Cela est déjà arrivé en 2012, lorsque la reporter américaine Marie Colvin a été tuée en couvrant la guerre civile en Syrie. Une action en justice a montré que le gouvernement syrien l'avait assassinée en traçant ses communications téléphoniques pour la localiser.

Pour l'heure l'outil d'Edward Snowden est juste à l'état de concept. Mais il espère développer un prototype dans l'année à venir. La technologie sera open source, ouvrant la voie à son implémentation dans d'autres modèles de téléphones. La présentation de cette recherche a été effectuée lors d'une présentation au MIT Media Lab au cours de laquelle Edward Snowden s'est exprimé en vidéo depuis la Russie.

Source : Le monde informatique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article