Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par JD

Facebook veut mettre fin aux bloqueurs de pubs sur sa plateforme.

Facebook veut mettre fin aux bloqueurs de pubs sur sa plateforme.

Facebook annonce mettre en place un système visant à rendre les bloqueurs publicitaires inefficaces sur son site desktop. Celui-ci devrait être activé jeudi, selon la société, et Facebook profitera de l’occasion pour présenter son nouveau système de gestion des publicités.

De nombreux sites web considèrent le blocage de publicité comme un problème. Et un nouveau venu vient maintenant rejoindre leur cause : Facebook. Le réseau social annonce en effet qu’il entend mettre en place une technologie lui permettant de contourner les outils de type bloqueur publicitaire utilisés par les internautes et entend leur servir de la publicité en dépit des extensions.

Ce changement prendra effet à partir de jeudi selon le New York Times, mais n’affectera que les utilisateurs de la version desktop du site. Facebook se garde pour l’instant d’évoquer le déploiement de technologies similaires sur mobile, ou les bloqueurs publicitaires sont encore une nouveauté suite aux décisions prises par Apple sur iPhone.

Dans son communiqué, le site s'attaque néanmoins directement au modèle économique de bloqueurs tels qu'Adblock Plus. Ceux-ci entendent faire payer les éditeurs de sites afin d'apparaitre dans leur liste blanche et donc contrôler la diffusion des publicités, un modèle qui ne plait pas vraiment à un réseau social tel que Facebook, dont l'essentiel des revenus provient de la publicité.

La solution de Facebook entend modifier les publicités servies sur le site afin de les rendre similaires aux contenus du site. La solution n’est pas parfaite et un outil d’analyse en profondeur des contenus pourrait permettre à un bloqueur de reconnaitre les publicités. Sauf que la plupart de ces outils se contentent d’identifier les blocs publicitaires prévus par le site et de bloquer le chargement de ceux-ci. Un outil d’analyse de contenu serait nettement plus gourmand en termes de performances et s’exposerait au risque de faux positifs.

Dans les colonnes du New York Times, le directeur de la publicité de Facebook reconnait que « les publicités intrusives sont un problème », mais explique que « les bloqueurs de publicité sont en revanche une très mauvaise solution pour lutter contre cela. » La lutte contre les bloqueurs publicitaires est devenue courante dans le milieu de la presse en ligne, qui teste différentes solutions pour inciter les utilisateurs à éteindre leur bloqueur pour accéder aux articles. Mais la prise de position de Facebook est peu commune : la plupart des réseaux sociaux ne se positionnent pas sur ce débat.

En marge de cette annonce, Facebook tente d’arrondir les angles en expliquant que cette nouveauté sera l’occasion de dévoiler un nouvel onglet de gestion des préférences publicitaires. Celui-ci permettra aux utilisateurs de préciser certains types de publicités n’ayant pas leur place sur son compte. Un peu léger pour les dégoutés de la publicité en ligne, mais les syndicats d’annonceurs en ligne , dont l’IAB, se réjouissent de la décision du réseau social.

Source :ZDnet

Commenter cet article

Céline 10/08/2016 09:30

- Que Facebook aille se faire son pognon ailleurs ... !!