Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par JD

Quatre bonnes raisons de ne pas se coltiner l’Anniversary Update de Windows 10.

Quatre bonnes raisons de ne pas se coltiner l’Anniversary Update de Windows 10.

Mise à jour : Microsoft a vanté les nouveautés de sa mise à jour anniversaire de Windows 10 à grand bruit. Mais la diffusion de cette nouvelle mise à jour ne se fait pas sans heurts. Petit passage en revue des bonnes raisons d’attendre un peu avant de mettre à jour son OS

Ne nous faites pas dire ce que nous n’avons pas dit : tenir ses logiciels à jour est important et repousser les mises à jour n’est pas vraiment une bonne idée si vous voulez vous éviter les malwares qui traînent. Mais parfois, les mises à jour font plus de mal que de bien et certains bugs et ratés des éditeurs peuvent pousser les utilisateurs à patienter un peu avant de choisir d’installer Une mise à jour. C'est le cas avec l’Anniversary Update proposée sur Windows 10 au début du mois d’août. En effet, au cours des dernières semaines, les premiers utilisateurs ont rencontré plusieurs bugs et comportements inattendus de leurs machines. Voici les quatre principaux.

1) Les Webcams récalcitrantes : ce n’est peut être pas le plus dramatique, mais le problème a dû faire râler un certain nombre d’utilisateurs. L’Anniversary Update a en effet bloqué le fonctionnement de nombreuses webcams USB, qui refusent purement et simplement de fonctionner sur la nouvelle version à jour de l’OS. Le bug affecte de nombreuses webcams USB et a été causé par la décision prise par Microsoft de bloquer l’utilisation des formats MJPEG et H264. Microsoft annonce qu’un correctif est prévu pour septembre.

2) Freezes intempestifs sur les disques SSD : Microsoft a admis que sa nouvelle mise à jour causait des problèmes aux utilisateurs ayant installé leur système d’exploitation sur des disques SSD et utilisant un second disque pour le reste des applications et données. Peu d’explication sur ce bug, mais les utilisateurs expliquent souffrir de blocages depuis la mise à jour. Microsoft a cette fois proposé un moyen de contournement : le bug ne se déclenche pas en mode sans échec et Microsoft conseille d’en profiter pour rapatrier ses données et applications sur un seul et même disque afin de ne plus rencontrer le problème. Les utilisateurs sont aussi invités à désinstaller l’Anniversary Update pour ceux qui veulent continuer à utiliser leur configuration. Une solution de rechange en attendant un correctif.

3) Powershell en berne : L’Anniversary Update a également mis Powershell hors service. Ce programme permet d’utiliser une interface en lignes de commande et d’avoir recours à des scripts PowerShell. Un outil rendu complètement inutilisable par la mise à jour, et Microsoft n’a cette fois pas de solution à proposer pour contourner le problème et ne peut que conseiller aux utilisateurs d’attendre le correctif, promis pour le 30 août. Mais l’éditeur s’excuse, platement, pour le dérangement.

4) Les possesseurs de Kindle y ont également droit : dernier bug en date, l’Anniversary Update cause aussi des problèmes auprès des utilisateurs de certaines liseuses Kindle, commercialisées par Amazon. De nombreux utilisateurs se plaignent de comportements erratiques lorsque celles-ci sont branchées en USB à une machine disposant de la dernière mise à jour de Windows. Microsoft ne s’avance pas sur le nombre d’utilisateurs affectés par ce bug, ni sur la date d’un éventuel correctif. En attendant, il faudra s’attendre à des blocages et Blue Screen Of Death lorsque vous connecterez une Kindle sur une machine Windows 10 à jour.

Ne jetons pas la pierre : les bugs suivant les mises à jour importantes sont une plaie que rencontre de nombreux éditeurs et Microsoft ne fait pas exception. Mais si vous vous trouvez dans un cas de figure susceptible d’être affecté par ces différents bugs, il serait peut-être sage d’attendre un peu, le temps que Microsoft redresse la barre. Cela pourrait vous éviter quelques crises de nerfs.

Source :ZDnet

Commenter cet article