Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par JD

Bien que je ne suis pas : chaine info en continu qui rabâchent la même chose tout au long de la journée comme vos concurrent entre autre, mais la liberté d'expression a le " DROIT " d'exister !

Un clic sur la photo ci desous :

France. Je soutiens i-télé ! -  iTELE. Grève reconduite à 83 % pour un 24e jour jusqu'à jeudi

Les salariés d'iTELE ont voté ce mercredi la reconduction de leur grève jusqu'à jeudi midi pour un 24e jour d'affilée par 83% des voix (94 favorables, 5 contre, 14 abstentions), ont annoncé les grévistes, qui poursuivent la grève la plus longue de l'histoire de l'audiovisuel privé.

Les grévistes réclament toujours la mise à l'écart de l'animateur controversé Jean-Marc Morandini, la signature d'une charte éthique, la nomination d'un directeur de la rédaction distinct du directeur général, et plus largement la définition d'un projet stratégique et éditorial « clair et précis » pour la chaîne d'information en continu du groupe Canal+.

Plusieurs députés écologistes contestataires, dont Noël Mamère et Cécile Duflot, ont apporté ce mercredi leur soutien aux salariés d'iTELE en grève et défendu l'indépendance des journalistes, notamment face aux actionnaires.

« Il n'est pas normal que les journalistes d'iTELE n'aient pas obtenu un quelconque soutien des politiques dans ce pays » jusqu'alors, a déploré lors d'un point-presse Noël Mamère, lui-même ancien journaliste, accompagné par quatre autres députés écolos. Cécile Duflot, qui a brandi avec Noël Mamère et Isabelle Attard le tee-shirt barré de la mention « Je soutiens iTELE », n'a pas pris la parole.

Vincent Bolloré, principal actionnaire de la chaîne privée, « s'est servi de Jean-Marc Morandini (animateur mis en examen pour corruption de mineur aggravée et dons les grévistes réclament la mise à l'écart, ndlr) comme d'un cheval de Troie pour tuer iTELE et se débarrasser des journalistes », a estimé le député-maire (ex-EELV) de Bègles (Gironde).

« Bolloré, c'est aussi un groupe en Afrique qui participe à "l'extractivisme" et à l'accaparement des terres », a aussi dénoncé l'élu écologiste, qui a regretté de devoir tenir ce point-presse dans un hall d'entrée de l'Assemblée nationale car les participants ne s'étaient pas déclarés dans les délais désormais imposés pour raisons de sécurité.

Source : Ouest-France.

Autre lien de mon blog info-monde : Bolloré, canal+ ou moin  Hé hé !

Prendre le temps pour voir les vidéos !

Commenter cet article