Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par JD

A la veille de la Journée mondiale de lutte contre le sida, AIDES révèle au grand public une information qui pourrait bien tout changer.

C’est une information largement validée scientifiquement mais qui peine encore à se frayer un chemin jusqu’au grand public : une personne séropositive sous traitement ne transmet plus le virus. Les médicaments antirétroviraux sont aujourd’hui si efficaces qu’ils rendent le virus indétectable dans le sang et les liquides sexuels des personnes touchées. Les personnes séropositives ne transmettent alors plus le VIH, même en cas de relation non protégée. Une telle information bouscule en profondeur les représentations sur les personnes vivant avec le VIH.

A la veille de la Journée mondiale de lutte contre le sida, AIDES révèle au grand public une information qui pourrait bien tout changer.

 

 

C'est une information largement validée scientifiquement mais qui peine encore à se frayer un chemin jusqu’au grand public : une personne séropositive sous traitement ne transmet plus le virus. Les médicaments antirétroviraux sont aujourd’hui si efficaces qu’ils rendent le virus indétectable dans le sang et les liquides sexuels des personnes touchées. Les personnes séropositives ne transmettent alors plus le VIH, même en cas de relation non protégée. Une telle information bouscule en profondeur les représentations sur les personnes vivant avec le VIH

Une campagne optimiste pour rompre avec le cliché doloriste associé à la séropositivité.

A travers 4 superbes visuels en noir et blanc photographiés par Mathieu César, cette campagne conçue pour AIDES par TBWA\Paris adresse au grand public ce message simple : « Les séropositifs sous traitement ont beaucoup de choses à nous transmettre. Mais pas le virus du sida. » Une façon de marquer les esprits en faisant passer le message avec douceur et sérénité. Chaque visuel présente un couple faisant l’amour lors d’une activité sportive ou artistique : parachutisme, plongée sous-marine, danse et piano. L’un-e des deux est séropositif-ve et transmet son savoir, son talent à son-sa partenaire.

Par cette campagne, AIDES donne à voir une autre image des personnes séropositives : celle de gens doués, amoureux, qui entendent rappeler au monde qu’ils ne se résument pas à leur séropositivité.

Merci pour le lien Natalie Quéré

Le lien : Aides sida

Commenter cet article