Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par JD

L’organisme en charge de la promotion du tourisme en Australie a orchestré une vaste campagne sur les réseaux sociaux, faisant croire à la sortie prochaine d’un nouveau volet de la saga “Crocodile Dundee”. L’opération a culminé avec un spot publicitaire diffusé pendant le match de football américain le plus regardé de l’année.

La nouvelle avait rapidement fait le tour des réseaux sociaux : quinze jours avant le Super Bowl – la finale de la Ligue de football américain, qui constitue l’événement sportif le plus regardé aux États-Unis –, des bandes-annonces révélaient la sortie d’un film présenté comme une suite de la saga Crocodile Dundee. On pouvait y voir l’acteur Danny McBride jouer le fils du célèbre chasseur de crocodiles (interprété par Paul Hogan dans la saga) et Chris Hemsworth lui servant de guide dans ce qui semblait être une rocambolesque exploration du bush.

Mais “tout cela n’était qu’une ruse savante de Tourism Australia, l’office du tourisme australien, pour donner envie aux Américains de se rendre dans le pays”, raconte le site américain Quartz.

Le buzz a cartonné

La campagne, qui a d’après Quartz coûté la bagatelle de 27 millions de dollars, a culminé avec un spot diffusé au cours du Super Bowl, dans lequel Chris Hemsworth (qui se trouve être l’ambassadeur officiel de son pays pour le tourisme) révèle finalement le pot aux roses : non, lui et ses acolytes ne sont pas en train de jouer dans un long-métrage, mais dans une publicité visant à promouvoir “les plages, les vins et la gastronomie de l’Australie”.

Si l’on en croit une étude d’audience citée par Quartz, les bandes-annonces du faux Crocodile Dundee ont “accaparé près de 11 % du buzz pré-Super Bowl sur les réseaux sociaux – entre nombre de vues en ligne, partages et commentaires sur Facebook, YouTube ou Twitter, et recherches Google. Selon le cabinet d’étude, la vidéo a été vue 43,4 millions de fois et a suscité 578 000 réactions sur les réseaux”.

L’un des responsables de Tourism Australia, John O’Sullivan, a expliqué les raisons qui ont conduit à la diffusion d’une telle campagne. Selon lui :

C’est ‘Crocodile Dundee’ qui a fait connaître l’Australie aux Américains dans les années 1980. Le film […] leur a donné à voir les beautés naturelles du pays et le tempérament sympathique et chaleureux de ses habitants. Et cette image perdure aujourd’hui : selon nos enquêtes, [le personnage de] Mick ‘Crocodile’ Dundee continue d’incarner l’Australie aux yeux des Américains.”

Source : Courrier international

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article