Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par JD

Courrier international - Paris.

En ajoutant une question sur la nationalité lors du recensement, le gouvernement des États-Unis pourrait décourager les personnes immigrées d’y participer et donc empêcher leur enregistrement. Or c’est le nombre de résidents d’un État qui en détermine le nombre de députés.

C’est un sujet purement technique en apparence mais qui fait polémique aux États-Unis et s’apprête à donner lieu à une bataille judiciaire. Le recensement, pratiqué tous les dix ans outre-Atlantique, est un moment essentiel qui “détermine où vont les financements fédéraux et comment le pouvoir politique est réparti entre les États”, rappelle The Washington Post, puisque le nombre de députés de chaque État est déterminé en fonction de sa population. Or, “à dessein ou par incompétence, le gouvernement Trump menace de fausser le décompte au détriment des démocrates”.

En effet, le ministre du Commerce Wilbur Ross a annoncé lundi 26 mars qu’en 2020 le gouvernement demanderait aux personnes recensées d’indiquer si elles sont ou non citoyennes des États-Unis. Et l’éditorial du quotidien de poursuivre :

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article