Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par JD

Agence EP |

L’entreprise chinoise se dit disposée à vendre un accès perpétuel à ses brevets, codes et plans techniques liés à la 5G afin de démontrer qu’elle ne se livre à aucune pratique de surveillance ou d’espionnage.

Huawei tente une nouvelle approche pour essayer de desserrer l’étau créé par le boycott des Etats-Unis. Dans deux entretiens séparés accordés au New-York Times et à The Economist, Ren Zhengfei, le fondateur et P-dg de l’entreprise, se dit prêt à livrer un accès à la propriété intellectuelle et à l’ensemble de sa technologie 5G à un tier moyennant finance. L’objectif serait de jouer la transparence technique afin qu’un éventuel client occidental puisse plonger dans le code et constater qu’il ne renferme aucune porte dérobée ni quelque autre dispositif de surveillance. “L'acquéreur pourrait modifier le code source, ce qui signifie que ni Huawei ni le gouvernement chinois n'auraient le contrôle hypothétique d'une infrastructure de télécommunications construite à l'aide des équipements produits par la nouvelle société”, explique The Economist.

 

La Maison Blanche a décidé de placer Huawei sur la liste noire des entreprises représentant une menace potentielle pour la sécurité nationale en raison de ses liens supposés avec le gouvernement chinois. Des allégations que l’industriel a démenti à maintes reprises. (Eureka Presse)

Lien : ZDnet.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article