Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par JD

Les débris spatiaux sont de plus en plus nombreux dans l'espace : il s'agit de satellites arrivés en fin de vie, d'étages supérieurs de lanceurs, de débris générés par la collision de deux engins, de sous-composants largués au moment du déploiement du satellite, de particules de peinture, de fluides (ergols, réfrigérant).
 
Les principales agences spatiales ont pris conscience du phénomène et depuis une vingtaine d'années tentent de mettre en place des stratégies pour réduire sinon limiter la croissance de leur nombre.
 
La mesure la plus facile est l'application d'une réglementation visant à restreindre leur multiplication : suppression des pièces mobiles, passivation des étages supérieurs (pour éviter leur explosion) ou désorbitation de ceux-ci, mise en orbite cimetière en fin de vie ou accélération de la désorbitation.
 
Une autre mesure active consiste à désorbiter les débris spatiaux.
 
L'Agence spatiale européenne est un des acteurs les plus actifs dans ce dernier domaine.
Son programme e.Deorbit vise à mettre au point des techniques permettant de désorbiter un satellite de grande taille.
 
Le blob actu de science
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article