Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par JD

Par DJ .  04/10/2019. ----- Diaporama et vidéo en fin d'article.

 

DJ : Peux-tu te présenter en quelques lignes, sur ta vie ?

 

Karine Chavas : J’ai effectué une formation en art plastique et appliqués qu’ont suivies onze année de photogravures textiles mêlant le travail de dessin de précision à certaines techniques de photo mais surtout de retouches numérique.

Je me suis ensuite arrêté pour mes enfants tout en continuant de donner des cours photoshop et à passer du dessin et de la peinture à l’huile à la photographie, d’abord argentique (je faisais mes propres tirages) puis numérique. L’arrivée du numérique a été un cadeau du ciel au vu de mes compétences en retouches d’images.

 

DJ : Peux-tu nous raconter un peu ton «histoire» Artistique? et nous présenter ton ou tes style(s) de prédilection ?

 

Karine Chavas : Du coup, mes styles sont très influencés par la peinture, que ce soit le clair obscure de la renaissance italienne, en particulier du Caravage ou les aspects un peu flous des impressionnistes (je pense entre autre à Monet), ou allant vers l’abstraction comme pour Turner. En bref, je suis bien plus influencée par les peintres et la technique du dessin ou de la gravure, que par d’autres photographes.

 

L’idée étant quelque part de mélanger les genres, de mettre le doute. On appelle aussi cela de la photographie pictorialisme. Je n’hésite pas d’ailleurs à crayonner sur mes images (en post production ou même après tirage) ou à ajouter des effets de matière pour aller dans ce sens-là et sortir du côté trop lisse de la photographie classique.

 

 

 DJ : On dit que L'art est un virus qui se transmets, où l’as tu attrapé ? tu l’as transmis ?

 

Karine Chavas : J’ai toujours aimé peindre et dessiner depuis ma jeunesse. J’étais fan de Léonard de Vinci à 12ans, c’est étrangement son travail, en particulier crayonné, qui m’a donné l’envie d’aller dans cette voie-là.

Pour la transmission, je le fais à travers les cours de retouches photo que je donne encore parfois. Je le fais moins qu’avant car mon emploi du temps est plus chargé mais toujours avec autant de plaisir quand je vois ensuite le travail d’un photographe évoluer grâce à cela.

 


 DJ : Selon toi quelles sont les qualités principales que doit avoir un Artiste?

 

Karine Chavas : LE REGARD : du moment que l’on sait voir la beauté des choses qui nous entourent, alors on a la base essentielle et cela, la technique ne peut pas le remplacer ni aucun boitier photo ou logiciel performant. Pour le reste, c’est comme pour tout, il faut se donner du temps et travailler encore et encore et savoir justement renouveler notre regard pour ne pas non plus tourner en rond.

Il y a une citation du film American Beauty qui me touche beaucoup « Et parfois je me dis qu'il y a tant de beauté dans le monde que s'en est insoutenable. Et mon cœur est sur le point de s'abandonner.». C’est exactement cela.

 

 DJ : Parmi tes réalisations, peux tu nous présenter ton Coup de ‘cœur du moment’ et  nous raconter son histoire?

 

Karine Chavas : Il s’agit d’une photographie réalisé sur les toits de la cathédrale de Milan. Quand je suis monté la haut et que j’ai vu cette perspective, je sentais que je pouvais rendre cette émotion par la photo, ce mélange de dentelles architecturale et sacrée avec le foisonnement de la ville tout autour. Ce genre de photo en superposition est très long à réaliser, ça demande beaucoup de prises de vue au départ (heureusement, ma famille est très patiente quand on part en vacances !) et ça demande ensuite un plus long travaille encore en post production mais j’adore voir l’image se constituer peu à peu.

On ne peut qu’avoir une vague idée de ce que cela va donner, il y a toujours une part d’inconnue et puis aussi, il faut savoir s’arrêter à un moment, ne pas en faire de trop. Je sais que ce genre de travail est particulier et ne touche pas forcément tout le monde mais c’est justement ce qui me plait : renouveler notre regard sur les choses, les voir vibrantes comme l’explique aussi la physique quantique avec la dualité onde-corpuscule ou simplement vibrantes d’émotion...Chacun peut se l’approprier, c’est aussi l’intérêt de travailler avec des styles artistiques divers, ça décloisonne le sujet.

 

 DJ : Et quelle sont tes projets ?

 

Karine Chavas : J’en ai beaucoup trop et qui me tiennent tous à cœur, c’est bien là le problème ! J’ai un premier projet d’exposition prévu au sein de phot’aix fin Octobre début Novembre avec la série « Les toisons d’or » déjà exposée dans le off à Arles en 2018 ainsi que d’autres projets d’expos. Je viens de terminer un nouveau clip en stop motion pour un ami musicien. Je fais également des couvertures de livres et pour le coup, j’ai moi-même deux projets littéraires sur lesquels je travaille ainsi qu’une pièce de théâtre dont je fais aussi la mise en scène (des lettres de 14-18 dont je fais aussi des présentations en milieux scolaires).

Et puis, en ce moment, il y a une association qui me tient tout particulièrement à cœur et qui prend une grande place dans mes activités, il s’agit de SOUVENANCE, une association qui aide par la photographie les familles vivant un deuil périnatal. Je ne connais que depuis peu de temps cette association mais mon adhésion a été directe, comme si cela coulait de source et donnait vraiment un sens tout nouveau à mon itinéraire professionnel et artistique car pouvant mettre de manière très concrète du baume au cœur à ses familles par des connaissance assez pointues en photo et retouches.

Je fais ainsi un peu le grand écart entre la photo d’art et ce genre de travail mais c’est cette diversité qui me passionne et le fait qu’elle puisse offrir du bonheur aussi à ceux qui apprécie ce travail.

 

 

 Merci  Karine Chavas   pour avoir pris un peut de ton temps et répondre à mes question. DJ.

 

Son site : ici.

Sa page Facebook :  ici.

 

France. Art. Interview :  Karine Chavas, photo-graphiste. Une "faiseuse d’images"
France. Art. Interview :  Karine Chavas, photo-graphiste. Une "faiseuse d’images"
France. Art. Interview :  Karine Chavas, photo-graphiste. Une "faiseuse d’images"
France. Art. Interview :  Karine Chavas, photo-graphiste. Une "faiseuse d’images"
France. Art. Interview :  Karine Chavas, photo-graphiste. Une "faiseuse d’images"
France. Art. Interview :  Karine Chavas, photo-graphiste. Une "faiseuse d’images"
France. Art. Interview :  Karine Chavas, photo-graphiste. Une "faiseuse d’images"
France. Art. Interview :  Karine Chavas, photo-graphiste. Une "faiseuse d’images"
France. Art. Interview :  Karine Chavas, photo-graphiste. Une "faiseuse d’images"
France. Art. Interview :  Karine Chavas, photo-graphiste. Une "faiseuse d’images"
France. Art. Interview :  Karine Chavas, photo-graphiste. Une "faiseuse d’images"
France. Art. Interview :  Karine Chavas, photo-graphiste. Une "faiseuse d’images"
France. Art. Interview :  Karine Chavas, photo-graphiste. Une "faiseuse d’images"
France. Art. Interview :  Karine Chavas, photo-graphiste. Une "faiseuse d’images"
France. Art. Interview :  Karine Chavas, photo-graphiste. Une "faiseuse d’images"
France. Art. Interview :  Karine Chavas, photo-graphiste. Une "faiseuse d’images"

BOHEMIENNE /Ko Bé...... Photo-réalisation-Montage: Karine CHAVAS.

la page YouTube de Ko Bé

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article