Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par JD

Vidéo 18mn en fin de page.

Kidnappé pendant près de 300 jours Le journaliste espagnol Antonio Pampliega publie son troisième livre, "dans l' obscurité" dans lequel il relate son enlèvement par al-Qaïda en Syrie pendant près d'un an. Une histoire intime qui nous montre le vécu d'un journaliste de guerre dans l'un des scénarios les plus dangereux de la planète.

Trahis par leur fixateur. Ce n’est pas difficile à comprendre: une personne sois tentée par l’argent facile dans un pays ravagé par le malheur.

C’est l’une des réflexions du journaliste, qui ne se laisse jamais séduire par le superficiel et s’efforce, à tout moment, de comprendre la raison qui sous-tend chaque pièce d’échecs qui était sa captivité. Un jeu dont la victoire n'a jamais été garantie.

Dans les moments les plus sombres, alors qu’il était isolé de ses compagnons pendant huit mois, il pense qu’Al Qaeda ferait de lui son ami. Pampliega se sent coupable devant sa famille, ce qu'il n'avait aucune intention de faire souffrir. Parlez à Dieu pour la protéger, pendant que ses ravisseurs tentent de vous convertir à tout prix à la "vraie foi". L'un d'eux, qu'il appelle "Espikinglish", vient de dire:

    «Tu es une bonne personne et c'est pourquoi je veux te préserver de te brûler en enfer. Si tu meurs demain, tu ne pourras pas aller au paradis. Cela a été votre dernière chance. "

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article